Raoul_NordlingRaoul Nordling 1882-1962

C’est son père, Carl Gustav Nordling, qui est arrivé de Suède en France à la fin des années 1870 et qui a créé la Société des pâtes à papier Gustav Nordling. Raoul fait ses études au lycée Janson-de-Sailly, entre dans la société de son père, lui succède, est nommé vice-consul de Suède en 1905, à 24 ans, consul en 1917 et consul général en 1926, à la mort de son père.

Il était certes suédois, mais se sentait surtout « citoyen de Paris ». Il parlait beaucoup plus français que suédois, langue qu’il a dû « apprendre » en allant faire son service militaire en Suède.

Son action de rapprochement et de médiateur entre Suédois et Français, puis entre Allemands et Français, est à replacer dans une continuité qui s’étend sur pratiquement toute sa vie.
A partir de 1945, il fut un hôte assidu de Sainte-Maxime, dont il était citoyen d’honneur, dans sa propriété “Le Mas du Gay Savoir”.

Source wikipédia